Université

  • API : /y.ni.vɛr.si.te/
  • SAMPA : /y.ni.vEr.si.te/

Nom commun

université féminin
  1. Centre d’enseignement supérieur, établi par l’autorité publique, divisé en groupes appelés facultés, dont chacune délivre des grades au nom de l’état.
    L’Université de paris, de Strasbourg, de Bologne.
    L’université de France ou absolument
    L’université se dit, en vertu d’une organisation qui date de 1808, de l’Ensemble des écoles publiques de tout ordre, écoles primaires, lycées et collèges, facultés, où l’enseignement se donne au nom de l’état, sous la direction du ministre de l’éducation nationale, dit Grand Maître de l’université.
université féminin
  1. s’emploie aussi, dans le langage courant, pour désigner Divers instituts français de haut enseignement qui ne dépendent pas de l’état et qui ne peuvent conférer des grades que l’état reconnaisse.
    L’Université libre de Lyon.
    L’université catholique de paris.
  2. Il se dit aussi, en plusieurs pays étrangers, d’établissements semblables, mais qui sont d’institution privée et à qui l’état reconnaît pourtant, par privilège, le droit de conférer des grades.
    L’université d’Oxford.
    L’université Harvard aux états-Unis.
    Cambridge est ville d’université.

Voir aussi