Théologie

  • API : /te.ɔ.lɔ.ʒi/
  • SAMPA : /te.O.lO.Zi/

Nom commun

théologie féminin
  1. Science qui a pour objet les choses divines, les dogmes et les préceptes religieux. On le dit proprement en parlant de la Religion chrétienne.
    Théologie positive, dogmatique, scolastique, morale, ascétique, mystique.
    Cela ne peut pas se soutenir en bonne théologie.
    Cela est contraire à la véritable théologie, à la saine théologie.
    Bachelier, licencié, docteur en théologie.
    Professeur de théologie.
    Faculté de théologie catholique, protestante.
    Cours, thèse de théologie.
    Traité de théologie.
    Faire sa théologie, Suivre un cours de théologie.
théologie féminin
  1. se dit, par extension, des dogmes admis dans les religions autres que la religion chrétienne.
    La théologie des païens.
    La théologie des mahométans, des Indiens.
    théologie naturelle se dit de Ce que la raison nous apprend de l’existence et des attributs de Dieu, et des vérités premières et fondamentales de la philosophie.
    Les philosophes païens ont enseigné la théologie naturelle.
théologie féminin
  1. signifie aussi Doctrine théologique.
    Suivant la théologie la plus reçue.
    La théologie des pères.
    Une théologie sublime.
    Une théologie profonde.
  2. Il se dit également des opinions particulières, plus ou moins reçues, parmi les écrivains ecclésiastiques.
    Plusieurs pères ont contredit sur ce point la théologie de saint Irénée.
  3. Il se dit encore du Recueil des ouvrages théologiques d’un auteur.
    théologie de Bellarmin.

Voir aussi